Oser y croire …!

Nouveau

Vidéo de Kizoa

http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d27458983k4218686o1l1/vidéo-de-johanne-taillon

 

deuxième vidéo essaie

Publicités

Lettre de ma fille Guylaine

 

AHhhh non, Je dois me reprendre en main

picmix.com_3494182 (1)

 

 

 

Maman tu nous as toujours donné l’impression que tout était possible et que la vie était belle malgré le fait que tu as vécu une situation impossible en enfer…

 Tu nous a fait croire qu’on pouvait relevé n’importe quel défi, qu’on était capable de tout si on le voulait

Et tu a cru en nous, peu importe les obstacles ,tu avais confiance en nous…

 Tu nous as montré et nous montre encore ce qu’est une vraie battante, tu as relevé tant de combats et affronté tellement d’épreuves…

Pour nous tu as eu une force inimaginable, une volonté de fer, une motivation animale et un amour inconditionnel…

AHhhh non, Je dois me reprendre en main

picmix.com_3494197

Tu as si bien pris soin de nous, avec ton amour, ta tendresse, ta douceur, ton respect et ta confiance…

 Malgré toi tu as due te prendre en main depuis très longtemps déjà, ce n’est que ça, devoir te prendre en main dans ta vie j’ai l’impression «car il le faut»…

 Il le faut pour survivre…

 Pour survivre, tu as due t’occuper de toi, sans trop savoir comment…

 J’aurais aimé que tu aies une mère comme la mienne qui te montre comment prendre soin de toi avec amour, qui te transmette toute cette tendresse, cette douceur et cet amour qui font ainsi naître la motivation de prendre soin de soi…

 Je m’aime et prend soin de moi car on m’as aimé et prit soin de moi, inconsciemment j’ai eue un modèle qui je crois me guide et fait partie de mon amour propre…

 J’aimerais tellement pouvoir prendre soin de toi, comme tu le ferais pour moi, te transmettre tout l’amour qu’on t’a volé…

 J’aimerais tellement que tu prennes soin de toi comme tu n’as jamais prit soin de personne, avec amour, tendresse, espoir et confiance…

 Tu mérite tellement d’être bien et libéré…

J’ai confiance en toi et j’y crois, si tu le veux tu y arriveras…

 Garde espoir maman et fonce, fait le avec amour en te félicitant de chaque petites victoires, en reconnaissant tout tes moindres efforts…

 Pense à d’ou tu viens et visionne ou tu va, vois la battante en toi, Banni tout ce qui t’as fait du mal

AHhhh non, Je dois me reprendre en main

picmix.com_3494197

dans ta vie, ne laisse plus rien ni personne te faire du mal ou te rabaisser…

 Tu est la personne la plus forte, la plus authentique, la plus sensible, la plus honnête, la plus intelligente émotionnellement et mentalement, la plus entreprenante, la plus motivé et motivante, la plus courageuse et la plus talentueuse que je connais pour ne nommer que ça…Tu est la meilleure Quand tu le veux, C’est tu clair !!!

 Tu est vulnérable aussi et on t’as assez tapé dessus (je sais que certain le fond encore, peut être pas méchant mais bon) Ne laisse plus personne, NI TOI MÊME, te tapé dessus…

Je t’en prit banni tout sentiments négatif envers toi, nourri toi de belle pensées positives dirigées vers toi…

 Je t’en prie banni l’obésité morbide, ne laisse pas l’obésité envahir ton corps…

 J’ai l’impression qu’à chaque livres que tu prends tu t’aime un peu moins, alors peut être que si tu te donne beaucoup d’amour tu réussira à perdre…

 Je sais que c’est décourageant ces temps-ci, toutes ces épreuves, la vie ne te lâche pas…

 Tu est tellement courageuse et tu a une si grande force de caractère ne lâche pas maman…

 Ne lâche pas, fait le pour toi, tu le mérite j’espère que tu le réalise…

 Tu est une merveilleuse personne, tu est belle de l’intérieure mais aussi de l’extérieur, ne laisse pas quelques kilo t’empêcher de t’aimer…

AHhhh non, Je dois me reprendre en main

picmix.com_3494197

Ton obésité ne t’appartient pas, elle s’est collée à toi a travers les épreuves que tu as dû surmonter, elle t’a probablement servi de mécanisme de défense pour protéger ton corps…

 Maintenant c’est toi ton mécanisme de défense, tu peut te libérer de cette obésité et protéger toi-même ton corps…

 Tu es belle, tu es forte et tu es capable…

Aime-toi, crois en toi et garde espoir, c’est possible…

 N’oublie pas que : « Quand rien n’est certain, tout est possible ! »

 Moi aussi je mis met, go go go santé, je sors mon livre de Jimmy Sévigny…

 Je t’aime énormément ! Xxx

 Guyloup

 C’est le temps de sortir la lionne en toi, tu as un petit lionceau qui a besoin de toi…

AHhhh non, Je dois me reprendre en main

 

lionne (2)

Voilà ce que je voulais vous partagez…..

J`ai senti tellement de tendresse dans ces paroles et d`amour…….

Oui après avoir lu ce message me revoilà redémarré….et je peu vous dire ….

Merci Guylaine ça tombe a point…

Coup de coeur pour ta  lettre.

Mais surtout  Guylaine je t`aime énormément.

Milles merci pour chaque mots ……et pour ton amour.

J`ai essayé de mettre la lettre comme elle la fait sur word c`était de toute beautésignature_3 (9)

amazing-mother-lion-and-her-baby-1920x1080-1012066

Je  l`a conduit là ou elle aura besoin.

 Qu’elle le veuille ou pas   

AHHHHH…Non

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il  y a des mots qui tue et d`autre qui nous transporte si haut

À suivre—–

 

 

N’abandonne surtout pas

 

                                         

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

                                      N’abandonne surtout pas

Lorsque dans ta vie, rien ne va plus, que les problèmes tourmentent ton esprit et que l’argent te cause tant de soucis…

Repose-toi s’il le faut, Mais n’abandonne surtout pas.

Lorsque trop d’erreurs ont été commises,  que tout ton univers menace de s’écrouler et fatigué, tu sens la confiance t’abandonner…

Repose-toi s’il le faut, Mais n’abandonne surtout pas.

67f95066

Tu sais, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d’imprévus, il ne nous est pas donné de savoir à l’avance combien d’étapes nous devrons franchir ni combien d’obstacles nous aurons à surmonter avant d’atteindre le bonheur et la réussite. Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter alors qu’il n’aurait peut-être fallu qu’un petit pas de plus pour transformer un échec en réussite.

Et pourtant, un pas à la fois n’est jamais trop difficile. Tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaire pour faire ce petit pas de plus en affirmant que la vie est une grande puissance amie qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.

Tu verras alors que cette attitude appellera, du plus profond de toi-même, des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas et qui t’aideront à réaliser ce que tu entreprendras.

Mais surtout et avant tout, rappelle-toi bien, Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront…

Repose-toi s’il le faut, Mais n’abandonne surtout pas.

 

67f95066

 Quand la route est remplie d’obstacles et que tu n’attends aucun miracle il est permis de t’arrêter mais non d’abandonner.

Quand le succès te fuit et que le doute t’envahit peut-être qu’à ton insu tu es tout près du but.

C’est quand tu as tout essayé qu’il ne faut pas abandonner.

 

3162053_ea4a9

 

Auteur inconnu

Bientôt Noël

 

bloggif_50b90b3c43057

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Audio (6 min.)

Milieu du texte

Fin du texte

Tous les jours de sa pauvre vie, la vieille dame avait souri. Elle avait souri aux gens de passage, elle avait souri aux voisins, aux commerçants, aux enfants et aux passants. Chacun avait eu droit à ses sourires, sans exception. Elle n’épargnait pas non plus les animaux qu’elle gratifiait d’une caresse et d’un mot amical.

Avait-elle donc toujours été vieille? Personne ne se souvenait d’elle, jeune. Mais son sourire, ses yeux qui brillaient de bonté, d’une certaine malice, avaient, eux, toujours été jeunes, tandis que sa vieillesse ne semblait jamais vieillir. Toujours le même nombre de rides sur ce visage fripé, le même nombre de taches brunes sur des mains qui avaient beaucoup servi

Depuis longtemps, elle n’avait plus de famille. Elle vivait seule, n’avait pas voulu de chien ou de chat, de peur qu’on les laissât dépérir après sa mort… Elle les aimait trop. Elle n’avait pas d’ami, non qu’elle n’eût pas les qualités requises pour se lier d’amitié… non, elle était tout simplement immensément vieille et seule dans sa petite chambre au quatrième étage d’un immeuble presque aussi vieux qu’elle. Chaque jour, elle montait bravement ses quatre étages à pied et personne, même dans l’immeuble, ne connaissait son nom… Personne

n’avait eu la curiosité de se pencher sur sa boîte aux lettres ou de simplement regarder sur la porte pour voir comment elle s’appelait. Si d’aventure, l’une d’elles s’y était intéressée, elle aurait eu la surprise de n’y voir figurer ni nom, ni prénom. Le facteur ne s’était jamais préoccupé de savoir pourquoi il y avait une boîte aux lettres qui ne portait pas de nom. Cette femme était si vieille et si discrète que même l’administration ne pensait plus à elle, la croyant morte sans doute.

Elle vivait certes de peu. Avait-elle réussi à économiser au cours de sa vie? Peut-être. Elle était frêle et ne mangeait pas beaucoup. Ses quelques restes, elle les donnait aux chats des rues, aux chiens parfois.

Il était rare qu’elle parle. A l’épicerie, aux voisins, elle se contentait d’un « bonjour » tremblotant mais charmant. Et elle avait toujours l’air étonné lorsque quelqu’un répondait. En fait, tout le monde la saluait, mais elle ne réalisait pas vraiment la présence des autres. Comme si elle était déconnectée d’un monde qui devait lui être

totalement étranger. Elle n’avait aucune idée de ce que l’on pensait d’elle. Elle n’y songeait pas, ayant décidé une fois pour toutes qu’elle était insignifiante. Elle ne voulait déranger personne et vivait simplement, comme elle le pouvait. « La santé, c’est l’essentiel », se disait-elle souvent. Et puis, elle avait ses plantes qui proliféraient sur le rebord de sa fenêtre. Des fleurs vives cascadant le long du mur, contrastant avec la vie austère que le destin – ou elle-même – lui avait imposée. Comme elle les aimait, ses plantes, les choyait… et à elles aussi, elle souriait

Et puis ce matin, à la veille de Noël, la petite vieille se sent fatiguée, si fatiguée, qu’elle n’a pas la force de sortir de son lit. Dieu sait qu’elle aurait voulu descendre, aller juste au coin de la rue, là où l’on vend les sapins de Noël… Chaque année au même moment, elle fait son sapin de Noël qu’elle décore avec amour. Elle le place sur le rebord de la fenêtre à la place des fleurs, qui pour quelques jours trônent sur la table de la cuisine. Avant de les déplacer, la vieille s’excuse toujours auprès de ses amies, leur explique que le jour de

Noël, il faut un sapin.

amies, leur explique que le jour de Noël, il faut un sapin et des bougies, que bientôt, elles retrouveront leur place.

Mais ce jour-là, les fleurs sont restées à leur place, le sapin n’est pas apparu sur le rebord de la fenêtre. Le long des joues de la vieille femme coulent des larmes de fatigue infinie, de cette fatigue que la vie ne vous épargne pas, de la fatigue de ses quatre étages qu’il lui fallait toujours grimper. Elle pleure, elle pleure, la vieille dame. Elle pleure son sapin de couleurs et non la vie qui veut la quitter. Ce sapin de joie. Et pour la première fois de sa vie, elle regrette de ne pas avoir d’ami ou de famille, elle regrette d’avoir traversé la vie comme une inconnue ou plutôt comme une invisible. Car ne sommes-nous pas tous des inconnus?

Tout au long du jour, ses larmes ne tarissent pas et sillonnent son visage de nouvelles rides. Le soir vient, ses forces ne sont pas revenues. Alors de toute son âme, elle prie le ciel de lui permettre un dernier sourire avant de la ravir. Sa tête retombe sur l’oreiller, ses larmes s’assèchent un peu, elle somnole un moment, mais ses yeux ne se ferment qu’à demi. Elle sait que si elle

s’endort vraiment, elle ne se réveillera plus. Et elle veut attendre encore un peu. Voir de son lit ses fleurs sur la fenêtre avant que la nuit soit complètement obscure. Alors seulement, elle dira adieu à la terre.

Et puis au moment où elle s’apprête à fermer les yeux, elle entend frapper à la porte de sa chambre. Jamais personne n’est venu chez elle auparavant. Malgré sa faiblesse, elle réussit à murmurer un oui tremblotant à peine audible.

La porte s’ouvre sur une trentaine de personnes, des enfants et des plus âgés, des jeunes et des moins jeunes. La vieille femme ouvre de grands yeux effarés. Trois hommes costaux transportent un énorme sapin de Noël tout décoré qu’ils vont placer devant la fenêtre à la place des fleurs. La vieille n’a jamais eu de sa vie d’arbre de Noël aussi grand. De son lit, il lui paraît gigantesque. Elle contemple ses visites, les reconnaît toutes. Ses voisins sont là au grand complet, ceux de l’immeuble, ceux qui habitent en face, les commerçants du quartier, même des passants se sont arrêtés et ont grimpé les quatre étages à pieds. La plupart sont agglutinés dans la cage d’escalier, la chambre étant trop petite pour contenir tout ce monde. Chacun attend son tour pour venir saluer la vieille et recevoir son dernier sourire de bénédiction.

Les larmes se remettent alors à couler sur les joues flétries tandis qu’un sourire illumine son visage d’une lumière que nul ne lui a encore jamais connu. Celle qui ne portait pas de nom, la discrète petite vieille dame avait sans le vouloir éclairé les journées de tout son

quartier par ses fleurs, ses sourires et… son sapin de Noël.

Une fois tous ses hôtes partis, la vieille dame a regardé son arbre avec passion jusqu’à ce que la dernière bougie s’éteigne.

Fin

Conte imaginé et écrit par Sylvie Guggenheim

© Copyright Sylvie Guggenheim

_____________________________________________

 

 

imigqd5g

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous souhaite un très beau temps des fêtes.

À ma façon visuelle de vous souhaité

Paix,  Amour, Joie, et la Santé

Que tous tes désirs se  réalisent

Remplis de magies et de gaietés   .

Attention les rennes du Père Noël c`est égaré dans la cour  chez moi .

Guylaine les a reconduit sur la  route.

Un gros merci à Guylaine me m`avoir montré toute cette magie

Un gros merci !

À mon plus grand complice, Magella

Merci Nancy , Samy, Bianca Rock pour avoir jouer le jeu

Guylaine et Spéphanne

Ce fut des moments merveilleux

9631e64e

J`ai ressorti mes vœux pour toi Madeleine

Et à tous ceux que j`ai partagé…….

Johanne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Merci de votre visite.

Damoiseau56-Johanne_ JohanneJo

 

 

 

A tous ceux qui en on besoin….

 

00-mdg-piano


                     L`ESPOIR

C’est quand tout semble perdu
Qu’il est beau de rêver
C’est quand tout semble disparu
Que montent nos espoirs, dans l’éternité

C’est quand le mal apparaît
Que le bonheur réapparaîtera en grand
C’est quand la douleur s’y met
Qu’on n’en sortira, que plus resplendissant

C’est quand les oiseaux de malheur nous tourmentent
Que le courage nous montre sa force
C’est quand l’orage rampe
Que les arcs-en-ciel nous semble encore plus féroces

C’est quand la pluie ne cesse de tomber
Que les soleils reviennent nous encourager
C’est quand il faut se quitter
Qu’il est beau d’espérer

C’est quand tout va de travers
Que nos amis semblent si importants
C’est quand ça va à l’envers
Qu’on les regarde de nos yeux implorants

C’est quand la vie semble si dure
Qu’il faut s’acharner, sortir son armure
C’est quand la joie nous met contre le mur
Qu’il faut croire qu’on en sortira plus mûr(e)

C’est quand la musique s’en va
Qu’il faut admettre la beauté des choses
C’est quand l’amour nous déçoit
Qu’on s’éblouit devant un millier de roses

C’est quand on continue d’espérer
Qu’on en sort gagnant
C’est quand on prend le temps de s’arrêter
Que la vie nous sort ses parfums les plus envoûtants…

Auteur Nadia

GOD'S HANDS GIVE YOU THE WATER OF LIFE.

Bonne journée,

Tendresse Johanne Taillon

 

 

Le feu de mon coeur

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 Peu importe le nom qu`on lui donne.

Avec tout le pouvoir qui résonne.

L` expression du coeur reste mystérieux.

Une personne qui à la foi en toi.

Avec une main de tendresse et un regard qui te transporte, tranquillement vers la douceur et le réconfort.

Quand le destin mets sur ta route des gens de cœur.

Ce jour là, nous pouvons franchir nos ombres.

L`espoir, le courage pour traverser la montagne et franchir ton rêve.

Tu regarde la rose qui pousse en espérant faire comme elle, franchir le sommet de sa beauté.

Il y a des mots qui nous poussent à aller plus loin.

Écris par  : Johanne Taillon

Comme c`est mots de :

54097a61

Jeanne-Mance Cormier

La plus petite femme ( 18 pouces ) au monde que j`ai souvent croisé

Et partager  il y a longtemps

C`est une chanteuse de cœur….

         LA CHANSON DE L’HANDICAPE

C’est une chanson de l’handicape C’est une histoire qui vous fera pleurer .

Tu as permis seigneur que je sois privée.

Me voici devant toi avec des membres brises .

Avec mes limites avec mes barrières quotidiennes.

Quand je suis avec toi seigneur .

Vraiment je n’ai plus peur de rien.

Oui comme la chanson le dit.

J’ai tant besoin de toi .

Aide moi je t’en prie.

A porté ma croix comme toi.

J’aurais pourtant aimer faire ce que font les autres .

Mais tu m’as voulu ainsi seigneur.

Pour que je puisse donner du courage a d’autres.

Et c’est avec confiance que je viens vers toi .

Et je n’arrête pas.

Car je sais aussi oui je sais aussi.

Que tu m’as donne ce que d’autres n’ont pas.

Je te remercie du courage de vivre.

Aide moi je t’en prie a garder toujours mon sourire.

Mais quand d’autres me regardent.

Ce ne soit pas pour rire de moi.

Mais seigneur ce soit toi .

Qui vois en moi         ________________________

98c0ac20

Courte biographie de JeanneMance Cormier | Mafia Rose

mafiarose.com › Culture

JeanneMance Cormier est une chanteuse indépendante née à Mont-Joli le 24 … AlbumPhoto. Vacances. … JeanneMance Cormier caresse le rêve de devenir 

La guitare à Joe , 13 ans .

2952777_1d7ad

Voici Joe derrière la fenêtre avec son chat.

 

enjoy (4)

clipart_objets_190

 

 

guitare76

 

 La guitare à Joe , 13 ans .

bloggif_548bd4c7592a0

Tout c’est déclenché quand mon regard a croisé une magnifique guitare.

Mon cœur c`est mis a rêvé, elle m`as fait chavirée.

Le son de ces cordes m’a fait perdre la tête, notre histoire est née

Mon rêve grandissait de jours en jours.

Je l’ais enfoncer au fond de mon cœur à double tour.

Il se transforme fabuleusement….

Voilà soudain…

         L’ouragan passe, tout se transforme…

                 Ne laissant que des ruines et des cendres

Survie un tapis de braise que je protège avec ardeur…

Parfois des étincelles se rallume et me voilà à fantasmer….

Soudain le souvenir de l’ouragan revient faire trembler ma terre.

Des sentiments si douloureux envahissent tout mon être.

Le barrage a éclaté, la rivière reçoit l’immense courant d`eau

Je suis submergé au large de mes yeux.

Tant de sensations ignorées …

Il faut les accueillir et ne jamais les voilés.

En même temps ……..

La lumière de mes yeux s’est éclairée .

             À travers mon instrument, je quitte pour m’envoler.

Dans un univers savoureux et délectable.

Le feu de mes yeux s’est éteint, enfin… enfin…

C e soir mes larmes son devenue des perles de douceur.

Aujourd’hui l’aventure m’appartient

À moi d’écarter les détours.

Savoir récolter la joie du chemin parcourue.___

 

« Tu es la plus grande dans mon cœur,  Joe !! »

Je n’ai aucune incertitude sur les plaisirs que tu auras à balader tes doigts sur ta guitare.

Regarde le passage d`entré, il est ouvert et il t`attend.

                                   Le plaisir est pour nous.

Tu récolteras ce que tes rêves n`on pas osé croire.

Et que tendresse, douceur, confiance et paix s’harmonisent ensemble.

 Pour toi Joe 

Histoire vrai  ….écris par JohanneT. …..et  à suivre  ……

2952310_0db080e340474

VOILÀ POUR TOI

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

POUR TOI

 

bloggif_53becf0b79b2fbloggif_53af925779aee

JOE

63c387c9 notes_de_musique_anime1

 

1488312_1421467021460653_1658610746179614387_n (1)

MERCI …à Gigi pour la photo avec la partition

bonne journé

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Benji – Junior

 

Pour toi Johanne Benji-Junior qui as eu 1 ans aujourd’hui 11 mai 2014 Bonne-Fête des mères à toi Johanne 

 

 

 

Mon amie Gigi Ma tellement touché !

J`aime tellement les caniches.

Mon cœur est tout enlever .

J`ai eu un caniche royal noir on dirai Benji-Junior.

J`ai du m`en défaire . Mais c`est le chien de mes rêves.

J`avais une photo et ma fille deux ou trois, et Benji-Junior est arrivé .

Je pouvais pensé à pantoufle mon caniche ,mais je ne partageais  pas ma peine de ne plus l`avoir.

Et en même temps je n`avais pas assez d`énergie pour lui, je crois qu`il est bien avec les nouveaux maitre.

J`ai tombé en sanglot quand j`ai partie la vidéo et Gigi avait  écris… Pour toi Johanne  Benji-Junior.

Pour quelqu`un qui a une facilité de partir dans l`imaginaire ………..

Je sais que j`ai pas besoin d`en dire plus pour que tu comprennes    Gigi

Merci d`avoir pris le temps pour ce partage combien chaud au cœur.

J`ai l`impression que mon cœur a eu un arrêt et repartie .

Merci tendresse , Merci Gigi comme tu me rejoint dans mon cœur deux fo(folle) enfin ça fait  longtemps que j`ai pas sentie  une  telle complicité.

Une douceur au cœur .

La musique est super

Merci tendresse  Merci Gigi

De Johannejoe   GROS   Merci

 

Bonne Fête Benji-Junior

 

 

 

Cadeau

J`ai reçu ces magnifiques photos faite pour moi.

Elle m`as inspiré pour aller voir les animaux à Granby

J`avais besoin des animaux ces temps ici , et j`ai reçu ce cadeau.

Cette femme me rejoints énormément sur plusieurs…..

Merci Gigi

Je veux te  faire une place spécial  sur mon blog.

Tu es une femme de cœur et tellement courageuse

En toute amitié    Johannejoe

J`ai besoin de parler avec des images pour le moment

 

 

 

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

9a9a7253

b7e031e4 1601553_249699638530547_1987565126_n